الأربعاء، يوليو 25، 2007 على الساعة 19:32

"Libération de Me Mohamed Abbou

Nous avons appris que me Mohamed abbou a été libéré hier"

Le Temps.

اطلاق سراح

علمنا أنه تم أمس اطلاق سراح الأستاذ محمد عبو المحامي


"Assabeh"


Une seule phrase, la même pour ces deux journaux, pour annoncer la libération de Me Abbou. Les journalistes tunisiens ne sont ni contents, ni tristes, ni soulagés, ni inquiets, ni interrogatifs, etc...à propos de cette nouvelle. Ils sont juste...indifférents!

Publié par Selim du blog Carpe diem

مرسلة بواسطةهيئة تحرير بودورو
التسميات:

هناك 5 تعليقات:

al_moudir يقول...

mais cette sa7afa boudourou n'est elle pas adressée à des gens boudourou zeda, khater le nombre de con citoyens qui savent ou s'intéressent à cette affaire est bien modique!

brastos يقول...

ثمة صحافيين..قدام بعض الأحداث..تولي عندهم البهتة

Massir يقول...

Il y a deux jours, j'ai eu une discussion avec un journaliste tunisien. Ils ont des instructions bien précises, et ne peuvent les transgresser.

Massir يقول...

Suite:
Et comme généralement, ils ont besoin de leur chèque en fin de mois pour nourrir leurs gosses, ils ne peuvent qu'obeir!

never done يقول...

il faut faire la difference entre le journaliste boudourou parce qu'il n'a pas le choix parce qu'il est"bhim" et un autre parce qu'il a peur